Femmes

Salon Talents de femmes à Foix organisé par Soroptimist

Je suis allé au Salon « Talents de femmes » de Foix organisé par le club Soroptimist de Foix et je voulais vous en faire part un peu comme une suite de l’article précédent sur les femmes et l’artisanat d’art. Pas moins de 69 exposantes étaient mises en lumière au public en présentant leurs créations.

Qu’est ce que l’association Soroptimist ?

L’ ONG Soroptimist International est une Organisation non gouvernementale présente au niveau International. Soroptimist élabore de nombreuses actions pour les femmes dans divers domaines que ce soit au niveau de l’éducation, les droits humains, la santé …

La promotion de l’artisanat d’art et de leurs créations fait partie de leurs nombreuses actions.  En France, les Soroptimist sont organisés en clubs disséminés sur tout le territoire. Ils organisent donc les salons « Talents de femmes ». Ces salons permettent de faire connaître au public la diversité des métiers d’art dans le rayon d’action où se situe le club donc à un niveau très local. L’objectif n’est pas uniquement de faire connaître mais aussi d’augmenter la visibilité des créatrices et montrer à quel point les femmes ont investi le champ de la création. L’objectif est aussi que le femmes créatrices vivent davantage de leurs créations et en tirent un revenu permettant une meilleure autonomie.

On sait que cela passe par l’éducation du public à consommer autrement en valorisant les savoir-faire locaux. Tous ces salons existent non pas pour uniquement susciter une simple curiosité auprès du public mais aussi pour changer un peu les mentalités de consommation.

Ma petite visite du salon Talents de femmes

Tout d’abord quel merveilleux salon où on ne sent que de belles énergies et où l’on en prend plein la vue avec énormément de belles créations à voir, sans compter les discussions avec les artisanes d’art ou plus communément appelées créatrices par le public. Le terme « Créateurs, créatrices » fait référence à un grande diversité de pratiques et de métiers. Certains se considèrent à la fois créateur et artiste, d’autres artisan d’art, et enfin quelques uns des créateurs uniquement.

Lorsque j’arrive dans un salon de créateurs, je ne sais pas où donner de la tête tellement il y a de choses à voir. Tous les sens sont en excitation !

Je vais juste présenter quelques créatrices de façon visuelle car une photo vaut mieux que de longs discours pour apprécier leurs créations .

Cécile BOUYGE Potière céramiste « La papoterie »

Pour en savoir plus lescaledescreateurs.com/adresses/ariege-foix-la-papoterie/

Potière céramiste "La papoterie" Cécile Bouyge

Potière céramiste « La papoterie » Cécile Bouyge

Malika COLLON « Aêlika Création » Bijoux dans une démarche éco-responsable

Pour en savoir plus lescaledescreateurs.com/adresses/haute-garonne-montbrun-bocage-aelika-creation/ 

Florence BAZAN « BKO Liège » Maroquinerie en liège

BKO Maroquinerie artisanale

 

Maï GREGOIRE « L’Art Ritournelle » Reliure d’art, fabrication de carnets et manucrits

Pour en savoir plus lescaledescreateurs.com/adresses/ariege-lanoux-lart-ritournelle/

Perrine MANAUT « PODA Céramique » Céramiste, objets décoratif intérieurs et extérieurs

Pour en savoir plus lescaledescreateurs.com/adresses/ariege-ganac-france-atelier-poda/

Annick GRETILLAT « Média Terre Poterie » Poterie céramique

Pour en savoir plus lescaledescreateurs.com/adresses/ariege-montoulieu-atelier-de-poterie-media-terre/

Emilie PASSAL Artiste plasticienne

Pour en savoir plus lescaledescreateurs.com/adresses/ariege-saint-girons-atelier-dart-chez-milie/

Céline SUTRA Mosaïste « Ora Mosaïques »

Emma SENTENAC créatrice uniques et artisanales d’objets en vitrail

Pour en savoir plus lescaledescreateurs.com/adresses/haute-garonne-calmont-verremma/

Nader

Les femmes dans l’artisanat d’art

Au cours des siècles, les femmes ont été impliquées dans la création artistique, qu’elles soient créatrices et innovatrices de nouvelles formes d’expression artistique, mécènes, collectionneurs, sources d’inspiration ou contributrices importantes comme historiennes de l’art et critiques.

Les femmes ont été et continuent de faire partie intégrante de l’institution de l’artisanat d’art. Malgré le fait qu’elles soient engagées dans le monde de l’artisanat artistique, de nombreuses femmes se sont opposées au récit traditionnel de l’histoire de l’art.

Elles ont été confrontées à de nombreux défis dus aux préjugés sexistes, allant de la difficulté à se former à la vente de leur travail en passant par la reconnaissance.

Alors, comment les femmes ont-elles réussi à faire entendre leur voix si forte dans l’artisanat d’art aujourd’hui, et comment pouvons-nous raconter les histoires de celles qui ont été oubliées par l’histoire ?

MIMA Artisanat d'art Made in France créatrice créateur métiers

Créatrice lors du festival MIMA à Mirepoix

Les femmes dans l’artisanat d’art, influences et différences

Les femmes ont joué un rôle important dans le mouvement de l’artisanat d’art, avec toutefois certaines réserves. Il est important de reconnaître que, malgré un réel leadership dans les réformes sociales et économiques, une division du travail sexuée prévalait.

Les hommes étant généralement employés dans l’imprimerie, le travail du métal et la menuiserie et les femmes dans la peinture sur porcelaine, les textiles et les bijoux.

Même au sein d’un même métier, le genre déterminait souvent la division du travail. Les femmes ont conçu mais les hommes martelé le métal ; les femmes décoraient la poterie mais les hommes modelaient l’argile. Il y avait bien sûr de nombreuses exceptions notables : Candace Wheeler avait sa propre entreprise de décoration et de textile ; Adélaïde Alsop Robineau a lancé et décoré ses propres pots ; Madelaine Yale Wynne fabriquait des meubles et travaillait également le métal et le cuir.

céramique

Adélaïde Alsop Robineau

Un des rôles les plus importants des femmes des deux côtés de l’Atlantique était de défendre l’artisanat au service de la philanthropie ou de réformer la société. Les femmes étaient généralement les dirigeantes des organisations qui cherchaient à établir des alternatives à la production en usine.

Elles étaient convaincues que la renaissance ou la continuation des traditions de l’artisanat fournirait un travail plus gratifiant. Entre 1890 et 1910, des centaines d’organisations ont été créées par des femmes au profit d’entre elles, en tant qu’artisanat artistique ou industries domestiques.

Newcomb Pottery illustre la catégorie des travaux artistiques. Faisant partie d’un collège de femmes de l’Université Tulane à la Nouvelle-Orléans, il a été fondé pour créer des céramiques de haute qualité reflétant la géographie locale et pour donner aux jeunes collégiennes la possibilité de gagner leur vie de manière indépendante.

Les industries de la maison étaient encore plus présentes. Elles étaient destinées à fournir aux immigrées pauvres ou aux femmes rurales une instruction de la part de celles (principalement des femmes) économiquement privilégiées et formellement formées à la conception. L’objectif était de sauver les femmes du travail en usine (comme ce fut le cas avec la poterie Paul Revere à Boston) ou de l’extrême pauvreté en ravivant et en modifiant le tissage traditionnel dans des régions telles que les Appalaches.

Quand l’artisanat d’art élève le statut des métiers des femmes

L’accent mis par le mouvement de l’artisanat d’art au même titre que la peinture et la sculpture ouvrait aux femmes des voies sans précédent. Cela était possible dans la mesure où il conférait de la dignité aux arts appliqués et fournissait un moyen de professionnaliser les compétences traditionnelles des femmes telles que les travaux d’aiguille.

Bien que les femmes britanniques et américaines en aient bénéficié, cette tendance a également offert plus d’opportunités aux femmes du monde entier.

Les femmes devaient toutefois faire face à la conviction profondément ancrée que leur place était à la maison et ne pouvaient, pour la plupart, se faire connaître que dans les domaines qui ressemblaient le plus à la sphère domestique.

Poterie céramique Artisanat créations

Ensemble de poteries du Newcomb Pottery

Mouvement des femmes dans les arts et l’artisanat – Importance et patrimoine

Il existe deux courants de pensée en ce qui concerne l’interprétation de l’artisanat d’art en relation avec la production artistique féminine. Il est vrai que de nombreuses femmes sont devenues des professionnelles accomplies, capables de rivaliser avec leurs collègues masculins. L’éducation artistique des femmes a également été encouragée à la fin du 19ème et au début du 20ème siècle, un nombre croissant de filles étant autorisées à entrer dans les écoles d’art.

Si important que fût le mouvement des arts et de l’artisanat pour l’éducation et l’émancipation des femmes, il garda implicitement la distinction entre les beaux-arts et l’artisanat. Les femmes ont été encouragées à participer aux arts décoratifs tout en étant privées d’éducation artistique réservée aux hommes.

Ce n’est que dans les années soixante-dix et l’émergence du Mouvement de l’art féministe que les femmes artistes ont commencé à se battre pour une place égale dans le monde de l’art en abordant les notions traditionnelles de l’artisanat et des arts décoratifs et l’idée «d’esthétique féminine».

On assiste donc à une féminisation croissante des métiers d’art et de l’artisanat d’art, mouvement qui s’est accéléré ces dernières années. De nombreuses femmes abandonnent leur poste de salariée pour se lancer dans l’aventure de la création artisanale.

Exemples d’Associations de femmes dans l’artisanat d’art

Il existe de nombreuses associations en France qui cherchent à promouvoir les femmes et leur rôle dans l’artisanat d’art comme par exemple les suivantes.

L’ ONG Soroptimist International est à l’échelle Internationale et entreprend de nombreuses actions pour les femmes dont la promotion de l’artisanat d’art et de leurs créations en participant aux événements « Talents de femmes » qui ont lieu à travers tout le territoire.

Les différentes structures disséminées en France sont appelées les « Club Soroptimist ».

Vous pouvez jeter un œil s’il en existe un pas loin de chez vous : Liste des clubs

L’association « Jeux de Dames » soutient la création de plus de 200 artistes femmes couvrant différents univers et champs créatifs. Elle propose un certain nombre d’événements pour créer une synergie de ces multiples champs créatifs. Le mouvement a démarré à Fontainebleau lors de la « Journée Internationale des Droits de la Femme » en 2015. Une exposition éclatée d’art est mise en place chaque année en Mars dans les vitrines de la ville permettant aux flâneurs de s’immerger dans les nombreuses œuvres des créatrices et artisanes d’art. 

Les jeux de dames

Nader

Ci-dessous différentes affiches publiques concernant les salons « Talents de femmes »